fbpx

Communiqué de presse
27 octobre 2016
40 migrants arrivés à Gélos et 12 à Oloron
NOS PAUVRES ATTENDRONT !

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve vient d’être annoncé demain à Gélos ! Son programme : visite du centre de Béterette et rendez-vous avec des policiers au Commissariat de Pau.
Quelle sollicitude pour les clandestins entrés sur notre sol ! Mais pour les SDF, les paysans abandonnés et surendettés qui se suicident, pour les petits vieux et les femmes isolées, les jeunes pauvres au chômage, pour tous nos compatriotes qui vivent dans la misère, tous ceux qui vont aux Restos du Coeur où à la Banque Alimentaire pour se nourrir, pour tous ceux qui ne peuvent plus se soigner…il fait quoi ? Il réquisitionne quoi pour les secourir ? A eux la rue et le mépris ?
Aux clandestins les hébergements aux frais des contribuables, car rien n’est gratuit…et jusqu’à quand ?
Jamais l’état n’a réquisitionné autant de lieux et de moyens pour venir en aide aux français dans la misère !
Enfin sous nos yeux s’étale la préférence étrangère… Ces clandestins entrés en force et illégalement en poussant les portes de l’Europe sont mieux traités que les français en souffrance !!!
Tout cela avec leurs impôts, enfin les impôts de ceux qui les payent, toujours les mêmes et sans leur avis…
En 2012 les socialistes nous avaient prévenus : « Le changement c’est maintenant »
La voilà la cruelle réalité qui éclate sous nos yeux…
Comment ne pas parler également de nos policiers que les pouvoirs publics baladent depuis des années avec des promesses jamais tenues, travaux non effectués pour rénover des commissariats insalubres aux conditions de travail indignes, des véhicules hors d’âge, des équipements insuffisants et techniquement dépassés.
Les policiers n’en peuvent plus de ces attaques, caillassages, insultes qui se multiplient.
Ils n’en peuvent plus de courir toujours après les mêmes délinquants qui sitôt pris sont immédiatement remis en liberté, assortis d’un sursis, d’une amende jamais payée, d’une peine ferme jamais exécutée ou d’un simple rappel à la Loi , ce que les magistrats appellent une « réponse pénale »…
A Pau après les pompiers attirés dans un guet-apens et caillassés à Noël, ce sont les bus de la ville qui sont attaqués maintenant !!!
Messieurs Valls et Cazeneuve nous vous demandons des ACTES ! Les paroles ça suffit !

Jean-Michel IRATCHET

Conseiller régional Nouvelle-Aquitaine

Claudie CHEYROUX

Conseillère régionale Nouvelle-Aquitaine

 

Pin It on Pinterest

Share This