fbpx

Dans le cadre du G7 organisé à Biarritz ce week-end, la Région Nouvelle-Aquitaine et son Président socialiste Alain Rousset, ont annoncé, à grand renfort de communiqués de presse, de tweets et de publicités, l’inauguration d’un « Village de la Nouvelle-Aquitaine placé sous le signe de la convivialité ».

Présenté comme un lieu alliant promotion du territoire, animations et conférences où le tweet de la Région invitait à « assister » si on « passait par la Halle Iraty », nous, Jean-Michel Iratchet et Edwige Diaz, conseillers régionaux Rassemblement National, avons décidé de nous y rendre le dimanche 25 août.

À notre grande surprise, nous avons reçu un accueil courtois mais aux antipodes des publicités accueillantes de la Région nous stipulant que nous n’avions pas d’accréditation. Il nous a été précisé que les autorisations étaient proposées par la Région et étaient « filtrées » par l’Elysée.

Or, aucune proposition de participation aux conférences ayant lieu dans le Village de la Nouvelle-Aquitaine n’est parvenue aux élus du Rassemblement National.

Ce dispositif vraisemblablement réservé à une élite attachée à l’entre soi, nous aide à comprendre pourquoi, à 17h, heure du début de la conférence dédiée à l’agroécologie, nous avons pu constater que le parking était très clairsemé, que plusieurs navettes spécialement dédiées à l’acheminement de personnes vers ce hall circulaient à vide et qu’une fanfare en était réduite à jouer de la musique pour quelques privilégiés vraisemblablement triés sur le volet…

Les conseillers régionaux du Rassemblement National, soucieux que la communication de la Région reflète la réalité, attachés à l’égalité de traitement entre les élus et consciencieux quant à l’utilisation de l’argent des néo-aquitains demanderont des explications à Alain Rousset lors de la prochaine séance plénière.

 

Pin It on Pinterest

Share This