fbpx

Le Rassemblement National des Pyrénées-Atlantiques, apporte tout son soutien aux familles des treize soldats morts en héros dans un terrible accident au mali dans le cadre leur engagement face au djihadisme

Ici dans les Pyrénées-Atlantiques nous sommes d’autant plus touchés et solidaires de leur douleur car 7 de ces hommes courageux étaient rattaché au 5e RHC de PAU.

Ils étaient, nos concitoyens et nos voisins ainsi nous tenons à adresser nos condoléances aux familles, ainsi qu’aux proches des victimes de ce drame, qui représente à ce jour, la plus grande perte humaine dans l’armée française depuis l’attentat du Drakkar à Beyrouth en 1983. La guerre tue, nous l’oublions trop souvent.

Néanmoins cette intervention, nécessaire et légitime, pour protéger notre pays du djihadisme en amont de nos frontières soulève un cruel paradoxe, quand on sait que le Président Macron organise en ce moment même, le retour sur notre territoire national de djihadistes « Français ».

Comment peut-on concevoir en effet, d’envoyer nos soldats au front, pour lutter contre le terrorisme islamiste, tout en acceptant d’accueillir en France ceux-là même qu’ils combattent ? Aucun islamiste n’a sa place en France !

Parce que nos armées sont en première ligne en France et à travers le monde, pour combattre le terrorisme islamiste, parce que l’indépendance de la France et la préservation de ses intérêts stratégiques supposent une armée forte et puissante, parce que notre industrie nationale de défense se doit d’être soutenue et parce qu’il en va de la sécurité de nos compatriotes, le Rassemblement National exige un budget pour nos armées équivalent à 2 % du PIB et l’abandon de tous « rapatriement » de djihadistes « Français ».

Pin It on Pinterest

Share This