fbpx

C’est toute la communauté chrétienne du Béarn qui est meurtrie aujourd’hui après les dégradations d’églises, 4 sur PAU et 3 dans les environs. 7 églises vandalisées en une matinée : PAU détient un sinistre record à quelques jours seulement de Noël et après une attaque et des dégradations dans la cathédrale d’Oloron il y a peu .

Comment ne pas s’indigner que certains s’en prennent aux statues de la Vierge Marie pour les détruire ?
Marie, pour les croyants c’est le visage de la tendresse, de la consolation. C’est notre maman du Ciel .. Comment ne pas être révoltés de ces attaques répétées et dégradations sur ce qui est le plus cher au coeur des chrétiens.

En tant qu’elue du Béarn, catholique et pratiquante, j’exprime au nom de tous les croyants, la peine qui nous étreint aujourdhui. Mais aussi comme catéchiste, attachée à transmettre l’enseignement de l’ Evangile aux enfants , c’est un profond abattement et une réelle inquiétude qui me préoccupent pour l’avenir…

Comment en est on arrivés là ? comment justifier une telle intolérance religieuse accompagnée de violence gratuite ? La FRANCE déchristianisée depuis deux générations aurait produit des « déséquilibrés » incultes … qui ne respectent même plus le sacré ???

Le phénomène s’accélère avec un nombre inouï d’incendies et d’ attaques d’églises et de cimetières ( plus de 1000 lieux chrétiens dégradés ou incendiés en 2019 sur notre territoire )
Qui sont ces abrutis ? qui abîment et détruisent des lieux de culte, des statues de la Vierge MARIE , symboles du patrimoine, de l’âme de la France et de ses racines qui sont chrétiennes qu’on le veuille ou non.

Que font les autorités pour protéger nos lieux de culte chrétiens ? Quelle réponse apporte la Justice quand la police arrête ces malfaisants ?… Les sentiments d’impunité et d’insécurité grandissent.
Les français ne se sentent plus protégés nulle part. A cause de couteaux « devenus fous » et de « déséquilibrés » qui assassinent aveuglement n’importe où…

mais aussi, en raison du nombre croissant d’attaques de nos lieux de culte chrétiens où nous ne nous sentons même plus à l’abri désormais.

La situation de notre pays est très préoccupante. Ce qui vient de se produire en une seule matinée sur les églises de PAU est le symptôme d’une décomposition grandissante de la société.

Claudie Cheyroux

Conseillère Régionale claudie.cheyroux@nouvelle-aquitaine.fr

Pin It on Pinterest

Share This